Delkäne Ravenmoon
Delkäne Ravenmoon a commencé à s'intéresser à la Wicca il y a un peu plus de 15 ans. Avec le temps, il a développé une approche particulière de la pratique combinant ésotérisme et rationalité et est un membre fondateur des Sorcières du Fjord.

Bonjour tout le monde. Les lignes qui suivent visent à vous parler un peu plus en détails de moi et de mon cheminement dans la Wicca (et la spiritualité en général). Cela fait longtemps que je veux prendre le temps d'écrire de manière relativement détaillée mon évolution au travers de cette croyance, histoire de me rappeler des souvenirs mais aussi de bien comprendre toutes les étapes par lesquelles je suis passé. Aussi ce moment est-il venu! :-)

Je ne peux pas dire avec exactitude comment j'en suis venu à m'intéresser la Wicca, mais je peux affirmer avec un assez bonne certitude que mon père y a joué un grand rôle. En effet, bien qu'il n'ait jamais réellement pratiqué la Wicca ou la magie, mon père a toujours été de cette catégorie de personne que l'on pourrait qualifier de "trippeux", ou de "étrange". Dès mon plus jeune âge, il me parlait souvent de sujets très sérieux, allant de la psychologie à la vie en général et avoir avec lui de telles discutions nous aura rapidement aiguillé sur des questions plus spirituelles: mon père est athée, il l'a probablement toujours été d'ailleurs, mais il accorde un importance particulière à la méditation, les chakras et combine tout ceci avec des croyances ancestrales autochtones: je vous le dis, un sacré personnage!

Il n'en demeure pas moins que son grand intérêt pour cette forme de spiritualité, libre et tellement à l'opposé de la religiosité sectaire du catholicisme me plus dès que je fut en âge de prendre des décisions plus adultes (je parle de 12 ou 13 ans environ). À cette époque est publié le premier livre d'Harry Potter (que je n'ai pas lu en passant) et un espèce de "new new age" fait son apparition: la magie revient à la mode, et une foule d'auteurs profitent de l'occasion pour capitaliser à fond sur le sujet. Un certain Éric Pier Spérandio des éditions Québécor en est un exemple flagrant. Ses livres firent leur apparition sur un grand nombre de tablettes et cela ne prit pas beaucoup de temps avant que je découvre le monde de la magie blanche. Bien entendu, les livres de cet auteur sont des ramassis assez horribles de désinformations et de méconnaissances mais je dois avouer que malgré tout ceci, un message peut tout de même être compris dans ces ouvrages.

C'est ainsi que lentement mais sûrement, je fis mes premiers petits rituels, simples, et constitués majoritairement de produits provenant du Dollorama et des petites boutiques du centre commercial à 5 minutes de chez moi. Par chance, j'ai toujours eu des parents très ouverts d'esprit, et bien que je me gardais tout de même une certaine gêne, je n'ai jamais vraiment eu à me cacher et ma mère je m'a jamais traité de sataniste! Les années s'écoulèrent ainsi. Pendant environ 3 ans, je me suis intéressé à la télékinésie, la magie draconique et le développement des pouvoirs psychiques. La lecture des auras et les voyages astraux étant quelque chose sur quoi je travaillait par temps perdu mais je n'ai jamais eu de grands succès dans ces domaines!

Cela ne pris pas beaucoup de temps avant que je ne manifeste le désir de rencontrer d'autres personnes pratiquant (à ce moment) la magie blanche. Comble de chance, le forum sur lequel j'avais pris l'habitude de passer de nombreuses heures (Le Chat de MES) pendant plusieurs mois étais tenus par des sorciers Saguenéens. Nous nous sommes donc rencontrer, et bien que nous n'ayons pas formé de cercle à proprement dit, nous avons, ensemble, célébrer plusieurs rituels et sabbats pendant environ un an, et avons même organisé 2 ans de fil l'évènement "Quand Saguenay devient Salem" durant l'été où nous nous sommes retrouvé parfois 25 ou 30 au même endroit. Ceci continua un petit moment avant que tout le monde ne change radicalement de vie (déménagement, études, chicanes, etc.).

Je vécu ceci difficilement. Nous n'étions peut-être pas les meilleurs amis du monde, mais ces gens m'apportaient beaucoup tant du point de vu des connaissances que du point de vue humain. C'est d'ailleurs la principale raison qui justifia mon arrêt pratiquement complet de la magie pendant une période d'environ 9 ans. Rien pendant 9 ans, si ce n'est qu'une petite pensée ici et là en souvenir du passé.

Je ne sais pas encore ce qui me donna le goût de replonger dans la magie il y a environ 3 ans (2009) mais ma copine (Amaya) n'aima pas alors beaucoup l'idée: persuadée que la magie consistait à appeler des esprits malicieux et terrifiée en voyant mon athamé, mon autel persista environ 24 heures avant de disparaître pour un bon moment encore...3 ans...

En 3 ans, beaucoup de choses se passent, les gens mûrissent et grandissent et c'est par une pure coïncidence que nous sommes passé dans une boutique ésotérique de Montréal au début de l'été 2012. Ce fut le coup de foudre pour Amaya et le déclic qu'il me fallait pour moi. Les 4h30 de route nous séparant du Saguenay furent animés d'un profond discours spirituel dans lequel nous avons réalisé que depuis très longtemps, la Wicca était ce qui nous convenait. Nous nous sentions un peu idiots, de ne jamais avoir eu cette conversation auparavant mais surtout de réaliser toutes les années pendant lesquelles nous aurions pu pratiquer cette doctrine.

C'est ainsi que malgré mon "expérience", nous avons pris la décision de se considérer comme deux débutants et de tout recommencer systématiquement à la base, comme si nous venions de tomber sur un vieux grimoire poussiéreux qui nous était entièrement inconnu.

Mais nous ne sommes plus en 1998, nous sommes en 2012! Nous avons les cellulaires, les emails, Facebook et Internet! Nous avons donc pris l'initiative de faire quelque chose qui manquait non seulement au Saguenay, mais probablement au Québec et même dans la francophonie je dirais: un site Web qui se voudrait plus qu'un simple copier/coller de tous les autres sites Web (vous savez, ceux avec un texte blanc sur fond noir...?). Par ailleurs, nous voulions éventuellement que ce site devienne un lieu bourré d'expériences personnelles portant sur notre cheminement mais aussi sur celui de ceux et celles qui désirent partager le leur. Ultimement, il serait plaisant que ce dernier devienne un espèce de portail commun à plusieurs Wiccans du Québec.

Ce site nous a permis de rencontrer des gens merveilleux, de consolider nos croyances et d'améliorer considérablement notre vision et notre compréhension de la Wicca. Au moment où nous nous parlons, nous travaillons activement à mettre les pièces du puzzle en place sur notre site Web, tout en vivant les esbats et les sabbats le plus pleinement possible dans notre coven dans lequel nous apprenons à tous les jours.

Et voilà! En gros, c'est l'histoire de Delkäne. Immaginez-vous donc que malgré ces nombreuses lignes, je suis tout de même demeuré dans le relativement global. On me dit souvent que j'ai une "grande gueule" et la plume facile et j'ai donc omis de sombrer dans le trop spécifique. Sinon, s'il y a des intéressés à approfondir plus, ma bière préférée c'est la noire! ;-)

Partager

Publicité

Radio Wicca

Articles aléatoires
Préparez-vous pour Litha 2016
Delkäne Ravenmoon — 14 juin 2016
Chargement des commentaires
Litha s'en vient dans une semaine. Apprenez-en davantage sur ce sabbat visant à célébrer la plus longue journée de l'année. Historique, rituel et petite idée de breuvages sont au rendez-vous.
Entre le nécessaire et le superficiel
Delkäne Ravenmoon — 4 février 2013
Chargement des commentaires
Une lettre d'opinion sur l’essence réelle de la Wicca et l'accessoirisation inutile qui l'entoure.
Les ventes de garage pour sorcières
Delkäne Ravenmoon — 22 mai 2016
Chargement des commentaires
L'été, c'est aussi la saison des ventes de garage et des marchés aux puces. Mais saviez-vous qu'une multitude d'objets utiles aux sorcières s'y cachent?